Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lyre isthme de la poésie

Lyre isthme de la poésie

Poésie Musique Horoscope Bach Tchaikovsky et autres Compositeurs

Articles avec #poesie catégorie

Publié le par Kyn Labour
Publié dans : #horoscope, #verseau, #poésie, #musique, #les saisons, #février, #tchaikovsky
L'HOROSCOPE MUSICAL... TCHAÏKOVSKY...

Point de boule de cristal. Dans les étoiles, la tête,

À votre thème astral, je songe. Un peu poète,

Quelques rimes pour mon horoscope bien musical !

                                         Kyn

 

 

L'Air

Bientôt du fringant carnaval,
Le grand banquet va commencer.

Piotr Viazemski

Le Verseau

20 janvier - 18 février

 

Au diable les conventions sociales,

Ôte et jette masque, cher Verseau.

Elles ne sont que des marques de sots,

La vie n'est qu'un simple choix. Carnaval ?

 

Piqué !

Vivace !

 

Alors impose-toi à tes rivaux,

Affirme ta liberté. Mascarade ?

Leur jeu est fort dangereux. Parade !

Confronte tes peurs en un écheveau.

 

 

Les Gémeaux

21 mai - 20 juin

 

Chers Gémeaux,

La vie est un bal, masqué, votre entourage

Vous effraie parfois. De côté votre méfiance !

Arlequin et Colombine ne sont qu'apparence !

Alors, laissez vos désirs sur des rivages

Déferler. De croches en doubles croches et

Votre coeur affolé se laisser approcher.

 

 

La Balance

23 septembre - 22 octobre

 

Régularité métronomique

Exigée. Un peu de discipline,

Taisez vos remarques ironiques

Afin que la fête ne se termine

Pas prématurément chère Balance !

Ne cessez point de jouer. Confiance !

Le point d'arrêt des plus poétiques

À la fin de la partition... (Magique !)

Vous attend !

 


 

- - - - - - -

L'Eau

Le poisson

19 février - 20 mars

 

Dans les profondeurs, le Poisson esquisse

En trois jours, à trois temps son avenir

Tout comme Piotr Tchaikovsky, son recueil.

Il décide alors son âme complice

À le suivre, et au bonheur s'unir.

 

 

 

 

Le Cancer

21 juin - 22 juillet

 

Nul besoin de mots, se comprendre,

Nul besoin de codes, surprendre.

Serait-ce la magie de l'amour ?

Tendre Cancer, danse et savoure

Une mazurka ! Mais attention !

Oui, à ton interprétation !

 

 

 

 

Le Scorpion

23 octobre - 21 novembre

 

Vénus figurée ici, sous les traits

D'une tonalité en Ré mineur,

Exerce son pouvoir sur vos ardeurs.

Elle invite à la volupté, douceur.

Scorpion, ne soyez pas aussi distrait.

Ne laissez passer l'unique occasion

D'offrir vos sentiments à profusion.

 

 


 

- - - - - - -

Le Feu

Le Bélier

21 mars - 19 avril

 

Un signe de feu est le Bélier,

"Vertere" il convertit, "Vertex"

Dans un tourbillon d'accents inflexes,

Il séduit, amuse ses alliés.

 

Bélier !

Votre chance

Insolente 

Votre présence

Nous enchantent !

 

Divertimento...

 

 

 

Le lion

23 juillet - 22 août

 

Lion ?

Quelles seront mes prévisions ?

Je vous promets une explosion

De saveurs très inattendues.

Ô... À mes lèvres suspendues,

Vous restez. Étincelants cors

en Fa, se livrent en accord !

Lion !

Une suite de notes,

et

D'ébats !

 

 

 

 

Le Sagittaire

22 novembre - 21 décembre

 

Une question d'astrologie,

Ou bien de numérologie ?

L'Opus 43

Résonne : une vibration,

Un synonyme de passion !

Confiant, Sagittaire audacieux,

Sous la protection des cieux,

Vous aimerez  !

Sensualité 

Et vitalité !

 

 

- - - - - - -

La Terre

Le Capricorne

22 décembre - 19 janvier

 

Exprimant avec aisance

Et en toute cohérence

Le moindre de ses désirs,

Le moindre de ses plaisirs,

 

Une harpe

Engage

Deux harpes

Engagent

 

La conversation. Ambiance

Intimiste. Les nuances,

Accents du verbe amoureux

Susurrent un langoureux,

 

Une harpe

Engage

Deux harpes

Engagent

 

Un pas de deux Capricorne...

 

 

 

 


Le taureau

20 avril - 20 mai

 

La féerie musicale de ce ballet

Fournit un abri à l'épreuve des tensions,

Ralentir le mouvement, ne point s'emballer,

Apprécier les riches harmonies. L'attention

Est une vertu.

Taureau,

L'enfant têtu,

L'adulte vêtu

De sagesse

Est devenu.

 

 

 

 

La Vierge

23 août - 22 septembre

 

L'amour est musique, l'amour est danse,

Lentement il entre, il se veut sage,

Et de la Vierge, il prend la main : adage,

Complice variation, intime ambiance.

Coda.

Sans passion dévastatrice,

Mais un rien provocatrice !

 

 

- - - - - - -

Voir les commentaires

Publié le par Kyn Labour
Publié dans : #poésie, #musique, #baroque, #Bach, #Variations Goldberg, #variation, #temps, #tempo, #rythme, #nuances
Temps, Tempo, Rythme et Nuances...

Dans le noir, j'écoutais en boucle cette septième variation, je songeais à ce que je pouvais écrire sur ces sujets chers à mon coeur : musique et amour. 

J'essayais en vain de trouver une idée pour illustrer le prochain poème.

Je feuilletais ma mémoire... 

Et, l'aube laissait place au jour. J'avais le sentiment d'une part,  que le temps s'était écoulé lentement (le paysage plongé dans les brumes matinales, le silence régnant en étaient-ils la cause ?), et d'autre, que le temps avait filé rapidement : la conséquence de cette page toujours blanche ?

Une illusion des sens probablement car, le Temps, lui, il est bien réel. Le Temps : un paramètre présent dans toutes les équations de la physique, une grandeur mesurable aussi bien en mathématique qu'en musique (une durée entre deux pulsations). 

Une illusion créée par le Tempo... La vitesse des pulsations en battements par minute.

Une illusion entretenue par le Rythme : la durée de chaque figure de note ou silence...

Une illusion peut-être exagérée par les Nuances apportées à la partition... de notre vie.

 

 

 

 

Illusion...

 

 

Si le temps n'était qu'illusion...

 

Douce heure

 

Douceur

 

Douce heureuse

 

Doucereuse.

 

Si petite naît d'illusions,

 

Doux heurt

 

Douleur...

 

Doux ! L'heureuse,

 

Et,

 

Douloureuse

 

Aiguille 

 

Du temps

 

Qui passe 

 

Sans heurt.

 

 

 

Variatio 7 a 1 ovvero 2 Clav.

al tempo di Giga.

 

 

Temps, Tempo, Rythme et Nuances...

Voir les commentaires

Publié le par Kyn Labour
Publié dans : #poésie, #musique, #baroque, #Bach, #Variations Goldberg, #variation, #canon, #seconde
L'intervalle d'une seconde...

Il suffit de l'intervalle d'une seconde pour se rencontrer. Peu de temps en somme...

Oublions la notion d'instant, et parlons de hauteur : imaginons que chacun d'entre nous représente une "suite de sons". Nos rencontres parfois, provoquent de sacrées cacophonies, ou bien, grâce à nos différences de magnifiques symphonies...

Mais aussi des canons entre les coeurs solitaires : des motifs sonores semblables à un détail près : leur hauteur. Une seconde les sépare... Un seul ton, une nuance DoRé...

  • Comme Si, après quelques oeillades, souhaiterait être La... Et d'ici Là, il pourrait bien se poser au Sol ! Ah... Les chemins de l'amour me font perdre la tête et je m'égare ! D'ailleurs point de Si pour ouvrir la voie ! Partant du Sol tout simplement !

"Sol Fa# Mi Ré Do" et "La Sol Fa# Mi Ré", un peu différents miment leurs gestes et se répondent... "Si La Sol Fa# Mi" , "Do Si La Sol Fa#" entrent... dans l' histoire de la sixième variation : "un canon à la seconde".

 

Rencontre ...

 

 

Comme des pupilles qui se dilateraient

Pour absorber le peu de lumière,

Rendre la pénombre coutumière.

Saisir tes pensées, je deviendrais.

Ton regard, le retenir, il me suffirait :

Je serais ton reflet dans un miroir,

Tes gestes, prémonitoires,

Déchiffrer si simplement, me laisseraient,

 

Sourires échangés,

Éclats de rire.

 

Comme des pupilles qui se dilateraient,

Goûter au plaisir de découvrir,

Celui qui vous laissera vous ouvrir.

Dénuder vos pensées, se les figurer.

Je ne sais lequel des deux regards attirés

Par la main,  qui signe nos espoirs

Inconscients, et raconte l'histoire,

Guident vers un avenir espéré.

 

Sourires partagés,

Éclats de rire.

 

 

                                                                                 Variations 6 a 1 Clav.

                                                                                 Canone alla Seconda

                                                                    

L'intervalle d'une seconde...

Voir les commentaires

Publié le par Kyn Labour
Publié dans : #poésie, #musique, #baroque, #Bach, #Variations Goldberg, #variation, #double croche, #pulsation

"J'ai oublié mes partitions et mon manuscrit..."

L'on me rassure : "Tu la connais par coeur cette variation et quant au poème, tu as envoyé un double du manuscrit à Anthony... Recherche dans tes envois de mail !"

"J'ai oublié mes partitions et mon manuscrit..."

Travailler de mémoire et publier aujourd'hui à date limite peut radicalement influencer mon approche de l'écriture, et surtout m'angoisse !

Il ne m'attend pas et je ne peux le devancer : le temps !

Le temps, à sa propre allure et représenté par un métronome, compte ! Mon pouls s'accélère en successions de quatre doubles croches.

Tic : mon coeur s'autorise le quart d'un soupir, Ré, Mi, Fa#, on ne s'arrête pas, Tic : Sol, Fa#, Sol, La... Quatre sons dans un battement (un peu trop rapide à mon goût).

Cette pulsation nous rappelle alors la fugacité de la vie, et qu'il n'y pas un moment à perdre : prendre son courage à deux mains et jouer intensément (à un rythme effréné) la partition de notre existence.

 

Cours âge !

 

 

Cours, Âge,

Courage

Ne ralentis pas !

 

Passe, Âge,

Passage

À sens unique...

 

Apprentis, Âge,

Apprentissage

Ne retarde pas !

 

Affranchis, Âge,

Affranchissage

Sans tact. Cynique ?

 

Et,

 

Déshabille, Âge,

Déshabillage

N'effeuille pas !

 

Cours, Âge,

Courage

 

Et

 

Précipite-toi !

 

 

 

                                                             Variation 5 a 1 ovvero 2 Clav.

 

 

Courir après le temps !

 

Pour découvrir le premier article sur les Variations Goldberg, c'est par ICI

​​​​​​

​​​

 

Voir les commentaires

Publié le par Kyn Labour
Publié dans : #poésie, #musique, #baroque, #Bach, #Variations Goldberg, #variation, #fugato, #tierce, #quinte

Une variation en fugato ?

Lire la partition et s'imaginer regarder la mer : des arpèges brisés semblent prendre la forme de vagues cambrées déferlant sur le rivage.

De tierce en quinte, au creux puis à la crête... Les affres de l'amour vous plongent dans bien des états !

Tierce et quinte, ascendante puis descendante, une réponse à la passion ?

Puis dans un tourbillon de "Si Sol Ré" et "Ré Fa Si" se pressent les vagues et face à face les amants.

Quelques vagues pour imiter la fugue, quelques vagues où s'entrelacent les voix.

 

 

Vague…

 

 

La passion,

Une hypothèque

Si grotesque

Sur l'amour.

 

Vague

 

Dépression

En déferlante

Et larmoyante

Sur nos corps.

 

Vague

 

Variation,

Soulagement,

Honteusement

Sur nos âmes.

 

Vague

 

Dissipation...

 

Par amour...

 

         

 

 

Variatio 4 a 1 Clav

 

Une variation en fugato...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog