Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Lyre isthme de la poésie

Lyre isthme de la poésie

Poésie Musique Horoscope Bach Tchaikovsky et autres Compositeurs

Articles avec #bach catégorie

Publié le par Kyn Labour
Publié dans : #poésie, #musique, #baroque, #Bach, #Variations Goldberg, #variation, #contrepoint
Une variation indécente !

Une variation indécente !

 

Comment ?

 

Oui vous avez bien lu ! Cette variation, sur la partition est l’odeur de l’encre comme celle du plaisir sur le corps des amants enlacés ! 

Les trilles et changements de doigtés dans le dos ou Do, Si je laisse vibrer… Les cordes pincées…

Oh ! Que oui ! Des étreintes !

Que puis-je vous raconter à propos de toute cette indécence ? De l’essence de l’amour ou de quelques notes si noires ?

 

L’esprit de l’astronome comparerait la partition à une combinaison infinie de notes dans un espace fini ou limité, en quelque sorte, l’univers régi par tant de forces connues et méconnues.

 

Le professeur de solfège, écriture et composition profiterait peut-être de l’occasion pour expliquer le contrepoint. 

Une grammaire née de l’évolution de la musique monodique vers la musique polyphonique. 

À ses débuts chaque ligne mélodique se superposa avec rigueur « punctus contra punctum a morticulum », soit « point contre point » pour éviter toute dissonance : des unions de raison, sévères et pleine de rigueur ?

Puis les codes de l’amour changèrent : les courtisanes ouvrirent la voie : les relations consenties et de qualité, une certaine liberté sexuelle; un peu comme le contrepoint et ses lignes mélodiques plus « indépendantes », chacune l’égale de l’autre…

Quel Âge d’Or cette période s’étalant du XIV au XVIème siècle !

Enfin, si les accords du XVIIème siècle laissèrent entendre que le contrepoint expirait son dernier souffle, Jean-Sébastien Bach le défendit et en fit sa signature musicale :  l’union désirée de deux êtres, une combinaison d’apparence simple et pourtant complexe.

 

Enfin le poète offrirait ses vers, 

à rimes, rais, la lumière

à une partition.

 

 

 

Les sens indécents…

 

 

Si l'essence

Emmêle

Si les sens

Eveillent

L'indécence.

 

Sans dessus

Sans dessous

 

L'indécence

Démêle

L'un des sens

Réveille

Quintessence.

 

Au-dessus

Au-dessous.

 

 

Influence

Des voix

Affluence

Des huiles parfumées.

Obéissance

Aux regards enfumés

Connaissance

Des caresses

Puissance

Des goûts tanniques.

 

Les sens indécents.

 

Variation 2 à 1 clavier

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une variation indécente !

Voir les commentaires

Publié le par Kyn Labour
Publié dans : #poésie, #musique, #baroque, #Bach, #Variations Goldberg, #variation

Sol #Fa Sol et je lis et lie Sol Ré Mi #Fa Sol La Si Do dièse...

Je joue avec entrain, j'écris pleine d'enthousiasme mes premières notes !

Ré #Do Ré et je lis et lie Ré La Si Do (évidemment dièse) Ré Mi #Fa Ré...

Je bats la mesure tout en jetant mes brouillons... Je les ramasse, les chiffonne, les déchire !

Je n'ai nulle idée de comment parler au musicien et à celui qui ne l'est pas, de cette variation !

Sol #Fa Sol... Qu'est ce que ce signe que l'on place avant la note mais que l'on prononce à la suite ?

Peut-être une femme qui vous fait tourner la tête ! Diantre ! je voulais dire Dièse : un petit baiser juste un demi-ton plus piquant, savoureux, coloré...

Puis les notes dégringolent et s'envolent... Toujours de la même manière... à quelques variations près selon l'interprète.

Si Ré Demi Soupir... Oui vous avez bien lu ! Je reprends à peine mon souffle pour vous entraîner dans mes écrits !

Des carnets… Des billets…

 

 

Des carnets pour la postérité…

Des carnets faisant fi de ma timidité !

Des carnets témoins de mon identité…

Des carnets,

Dans lesquels je couche mon invité.

 

Des billets au parfum d’ambiguïté…

Des billets tout en discontinuité,

Des billets courts, tout en exiguïté…

Des billets, 

Que lira mon amant

Avec une grande assiduité !

 

Ils seront variations, lectures chantées…

 

Des billets écrits par mémorisation…

Des billets reprenant les positions,

Des billets souvenirs de partitions…

Des billets,

Qu’oubliera mon amant

Sans hésitation !

 

Des carnets emplis d’émotion…

Des carnets témoins d’hésitations,

Des carnets sans déviation…

Des carnets.

J’y noterai toute ma dévotion !

 

Variations.

 

 

 

 

 

Variations 1 a 1 Clav.

Une variation pour quelques notes !

Voir les commentaires

<< < 1 2 3

Articles récents

Hébergé par Overblog